52 min •
Ce docu n'a pas de note « Fils unique de l’Himalaya » est un documentaire néerlandais, réalisé par Simonka de Jong. C’est l’histoire du défi que représente la préservation de l’ancienne culture de Dolpo, alors que la région devient moins isolée. Le film est centré sur l’attente des parents de Pema, qui souhaitent que ce dernier retourne à son village natal au Népal lorsqu’il aura terminé ses études, épousé une femme dolpapa et géré les terres de la famille. En tant que fils unique, c’est son rôle dans la culture traditionnelle. Pema est déchiré entre son devoir envers sa famille et son désir de vivre la vie moderne qu’il préfère désormais. Le film est principalement tourné à Karang, un village situé à 4 000 mètres d’altitude dans le Haut Dolpo, l’une des régions les plus reculées du Népal. Il a été présenté dans lors de nombreux de festivals internationaux du film. Deux des sœurs de Pema ont été adoptées : Dorje en Amérique et Sumchog aux Pays-Bas. Toutes deux sont artistes et ont obtenu une licence en beaux-arts. Dorje est l’autrice de « Yak Girl : Growing Up in the Remote Dolpo Region of Nepal ». Dolma étudie actuellement à l’université et Tsering termine le lycée et ira ensuite à l’université. Pema a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise aux Pays-Bas, où il travaille actuellement. Il se rend souvent au Népal pour passer du temps avec la famille. La deuxième sœur aînée, Chunzombuty, vit à Dolpo. Elle est mariée et heureuse que ses enfants puissent maintenant aller à l’école de leur village. En raison de problèmes de santé et du fait que le Dolpo ne dispose pas d’hôpitaux, les parents restent la plupart du temps à Katmandou où ils ont plus facilement accès aux soins médicaux.