26 min •
La famille de Luigi Aceto cultive des citrons depuis cinq générations. Petit, il a appris à soigner, tailler et greffer les arbres. À 75 ans, il continue même si la récolte est plus difficile d’année en année : pas évident de porter les lourdes hottes sur son dos en empruntant des centaines de marches. Nombre de producteurs d’agrumes ont abandonné, faute de main d’oeuvre et en raison de la concurrence avec les citrons venus d’Espagne et de Turquie. Mais Luigi a joué la carte de la qualité et vend en priorité ses fruits aux fabricants de limoncello, la divine liqueur locale.