48 min •
Origine des races, eugénisme, impact sur le comportement et les tares, expériences entre loup et chien. Plus qu’aucune autre espèce au monde, le chien est le résultat de manipulations génétiques opérées par l’homme notamment à partir du XIXe siècle où l’élevage a explosé. L’homme a façonné le chien pour son propre profit et à son goût. Extrêmement variés d’une race à l’autre en terme de taille, de couleur de pelage, de caractère, les chiens possèdent cependant un seul et même ancêtre : le loup. Le chien en a conservé quelques atouts de son lointain ancêtre, souvent utilisés au profit de l’homme : l’odorat, très utile pour détecter des alpinistes coincés sous une avalanche, ou la technique de prédation en meute, appréciée des adeptes de la chasse.