29 min •
C’est la ruée sur le CBD, le cannabis légal, depuis qu’il est disponible en Suisse. Le cannabidiol est un cannabinoïde présent dans le cannabis. Il est le deuxième cannabinoïde le plus étudié après le THC. Il a montré des effets sédatifs chez l’animal. D’autres recherches montrent également que le CBD augmente la vigilance. Il pourrait faire décroitre le taux d’élimination du THC dans le corps en interférant dans son métabolisme dans le foie. Le cannabidiol est un produit très lipophile et se retrouve dans le lait maternel. Il aurait également un effet sur les récepteurs à la nicotine et jouerait un rôle dans l’arrêt et le sevrage du tabac. Médicalement, il est utilisé pour traiter les convulsions, l’inflammation, l’anxiété et les nausées, ainsi que pour inhiber la croissance des cellules cancéreuses. Des études récentes ont démontré qu’il serait efficace dans le traitement de la schizophrénie, qu’il pourrait également soulager les symptômes de la dystonie. Des recherches sont en cours comme traitement contre l’épilepsie. Mais que sait-on vraiment des effets médicaux du CBD, faut-il y voir une sorte de médicament-à-tout-faire? En France, la vente de produits est autorisée, comme par exemple le e-liquide de CBD pour cigarette électronique, à condition qu’il soit issu de certaines variétés dont le taux de THC ne dépasse pas les 0,2 %, qu’il soit extrait uniquement des graines et de la fibre (les feuilles et fleurs sont interdites) et qu’il ne revendique aucune vertu thérapeutique. Aussi, toute les publicités vantant ses propriétés thérapeutiques sont interdites. Souvent consommé en liquide pour e-cigarette, il est notamment disponible à la vente sur internet dans des certaines boutiques spécialisées du type boutique CBD Corner. Un documentaire de Lison Méric et Ventura Samarra pour 36.9°.