52 min •
Ce docu n'a pas de note Il se mange tous les ans 1,7 milliards de hamburgers en France. Cela fait 50 burgers par seconde. Pendant longtemps le fameux steak haché pur boeuf coincé entre deux tranches de pain a été l’apanage des fast food et de la junk food. Vite fait, parfois mal fait, gras, sucré, calorique, standardisé, sa qualité principale était son prix. Tout a changé aujourd’hui. Son prix d’abord. Entre 10 et 15 euros la pièce dans les brasseries et restaurants, parfois jusqu’à 50 ou 60 euros dans certains palaces qui se font une coquetterie d’en servir. Sa composition ensuite. Il est fabriqué à base de produits frais et peut être agrémenté de multiples ingrédients, légumes, fruits, épices. Il peut aussi être assaisonné de sauces ou accompagné de buns aux recettes toujours plus inventives. Bref le hamburger est de moins en moins américain, de plus en plus français, ou asiatique. Des restaurants proposent même depuis peu des burgers sans viande, à base de steak haché de synthèse. Mais attention. Les propositions ne sont pas toutes exemptes de critiques. Rien de plus facile que de lancer un restaurant de hamburger à prix modique sans le moindre talent. Nous découvrirons aussi que l’une des meilleures adresses de Paris n’est pas un restaurant, mais une échoppe de rue. Comme si le burger revenait à sa nature profonde, la street food. Un documentaire de Céline Destève.