12 min •
Ce docu n'a pas de note Dernièrement, la polémique autour des dangers des ondes électromagnétiques a fait des vagues. La méfiance s’est installée dans les esprits du grand public et les professionnels de nombreux secteurs d’activité n’ont pas manqué d’en profiter. Dans l’optique de rassurer le plus grand nombre, plusieurs enseignes ont par exemple lancé une gamme de vêtements bébé anti-ondes. Dans cette vague de dérives, beaucoup d’encre a coulé sur le nouveau compteur Linky. Voyons ensemble ce qu’il en est.

Le danger des ondes : vrai ou faux ?

Au nom du principe de précaution, l’OMS a classé en 2011 les ondes électromagnétiques dans la catégorie des cancérigènes possibles. Toutefois, il n’a encore jamais été prouvé que c’était le cas. L’essentiel est de comprendre que tant que vous êtes en dessous des seuils limite d’exposition aux ondes électromagnétiques, ces dernières n’ont aucun effet néfaste sur votre santé. Cependant, comme nous le verrons plus loin, certaines personnes sont dites électrosensibles et les ondes peuvent rendre leur quotidien compliqué. C’est pourquoi il est désormais possible d’utiliser une application permettant de détecter les ondes électromagnétiques, grâce à laquelle ces personnes peuvent bénéficier d’un quotidien plus agréable et ainsi préserver leur confort de vie.

Les ondes électromagnétiques sont-elles dangereuses ?

Nous utilisons quotidiennement des objets qui fonctionnent grâce aux ondes électromagnétiques. Les bornes Wifi, les téléphones portables ou les objets connectés envoient et reçoivent des radiofréquences. Bien que certaines ondes ne sont pas inoffensives, leur dangerosité dépend surtout de leur fréquence. Plus cette dernière est élevée, plus l’onde est chargée en énergie et plus elle sera profondément absorbée par les tissus biologiques. Les ondes à haute fréquence à l’instar des rayons X ou gamma sont de ce fait très dangereuses. Quant aux ultra-violets, ils altèrent l’ADN des cellules et sont de ce fait susceptibles à trop haute dose de favoriser des cancers de la peau. Quant aux boîtiers internet et aux téléphones portables, ils n’émettent pas d’ondes suffisamment puissantes pour abîmer les tissus.

La véracité ou non de la sensibilité aux ondes

Aujourd’hui encore, il est difficile de définir l’origine des maux liés à une hypersensibilité aux ondes. En effet, rien ne permet d’établir un lien de cause à effet entre l’exposition aux champs électromagnétiques diffusés par les smartphones ou les antennes-relais et le mal-être de certaines personnes. Aucun élément n’accrédite non plus la piste psychosomatique qui affirme que « c’est dans la tête ». La science ne possède aucun diagnostic validé par des experts ni aucune preuve à ce sujet. Dans le cas des vêtements anti-ondes pour bébé, la plupart des scientifiques les jugent avec suspicion. Ces derniers considèrent que ce type d’actes alimente juste la peur chez les jeunes parents et accroît le risque de phobie des ondes. De même, il est avéré que les nouveaux compteurs Linky qui utilisent des courants porteurs de ligne pour la transmission de données n’émettent pas plus d’ondes électromagnétiques que les dispositifs classiques. Par ailleurs, les émissions pendant les transmissions CPL sont trop faibles pour avoir un impact quelconque. Est-ce à dire que l’électrosensibilité n’existe pas ? Nous n’en sommes pas là. Voyons cela de plus près.

Le point sur l’électrosensibilité

L’électrosensibilité est une pathologie qui se développe rapidement. D’après plusieurs recherches sur le sujet, le lien avec une exposition aux champs électromagnétiques serait peut-être psychologique d’une part, et physiologique d’autre part, mais rien n’a encore été établi. Cette électro hyper sensibilité concerne des problèmes causés par des lignes THT, des ampoules fluo compactes ou d’autres sources d’exposition aux champs magnétiques. Qu’en est-il des personnes sujettes à cette sensibilité aux ondes ?

Les personnes électrosensibles

Les personnes électrosensibles ressentent une gêne face aux micro-ondes pulsées très basse fréquence (Bluetooth, Wifi, antennes-relais, etc.) émises par la téléphonie mobile notamment. Leur quotidien peut être compliqué, car nous sommes constamment exposés aux ondes. Les écrans plats, les ordinateurs, les lignes à haute tension, les appareils cellulaires, l’électroménager, les voitures, les trains, les fours à micro-ondes sont autant de sources qui peuvent les affecter.

Les symptômes de l’électrosensibilité

Les individus qui utilisent fréquemment des appareils sans fil en seraient souvent victimes. L’une des raisons pour lesquelles ils développeraient cette sensibilité aux ondes est qu’une fois exposé à l’électricité, leur corps accumule une charge. Vertiges, maux de tête, nausées, fatigue, troubles du sommeil, irritabilité, fourmillements dans les mains ou sensations de brûlure sont les principaux symptômes. Ils apparaissent lorsque la personne hypersensible est en présence d’appareils qui émettent des champs magnétiques.

Les astuces pour se protéger des ondes

Les scientifiques se sont intéressés à l’impact sanitaire des radiofréquences aux USA au début des années 90. Ces 20 dernières années, plus de 3 000 études ont été réalisées et leurs résultats sont rassurants. En effet, nous savons que sur le court terme, les ondes électromagnétiques ne représentent pas un poison violent. Toutefois, mieux vaut rester prudent et prendre des précautions.

Comment se protéger des ondes électromagnétiques ?

Il ne coûte rien d’admettre que ces ondes qui nous traversent au quotidien peuvent peut-être avoir un effet néfaste sur notre organisme. Après tout, mieux vaut prévenir que guérir. Adopter quelques habitudes chez soi permet de se protéger sans paniquer. Autant que possible, protégez votre chambre, mais aussi celles de vos enfants des ondes électromagnétiques. Pour ce faire, il vous suffit d’éteindre, voire de débrancher les appareils durant la nuit. Poser le téléphone hors des pièces à coucher et éviter de le coller à l’oreille pendant un appel sont autant de petits gestes qui réduisent votre exposition aux ondes. Idéalement, privilégiez le mode haut-parleur sans tenir l’appareil dans vos mains. Il convient également de préserver au maximum votre équilibre naturel en mangeant correctement pour que votre corps puisse optimiser ses défenses. Pour vous ressourcer et pour décompresser, pratiquez régulièrement une activité sportive qui vous plaît dans un lieu peu exposé aux ondes.

L’utilité des applications permettant de détecter les ondes

La pollution électromagnétique engendrée par les infrastructures de communication est jugée potentiellement dangereuse et est devenue un enjeu de santé publique. Dans ce cadre, une application permettant d’évaluer votre niveau d’exposition sans avoir à acheter un appareil spécifique a été créée. Elle est utile pour mesurer en temps réel l’intensité des ondes qui vous entourent. Elle détecte, puis mesure les ondes électromagnétiques émises par les points d’accès WiFi ou les smartphones. Par la suite, l’application fournit un score d’exposition. Plus la note est élevée, plus l’exposition est grande. Le niveau d’exposition jugé correct se situe en dessous de 30. En cas de surexposition, vous serez ainsi en mesure de réduire ce niveau. Face à des technologies de plus en plus novatrices et faisant de plus en plus souvent appel au sans fil, mais dont nous ignorons parfois toutes les conséquences, se protéger reste une solution saine pour rester en bonne santé.