52 min •
A la fin du conflit le rapatriement des soviétiques s’avère particulièrement difficile pour les prisonniers de guerre, Staline les ayant déclarés comme « traîtres à la Patrie » ; les travailleurs forcés sont quand à eux taxés d’infamie, et considérés « ennemis du peuple » dans cette Russie d’après-guerre…