53 min •
Ce docu n'a pas de note Loin du mépris de l’ancien ennemi, le sentiment de l’oubli et une grande déception sont au niveau de l’honneur que les goumiers marocains ressentent d’avoir combattu pour la France en pointe de l’attaque.  » …ce Maroc qu’il (Charles de Gaulle) connût si bien pour avoir parcouru Rabat, Casablanca, Meknès, Fès, lfrane, Marrakech. Et puis, ce 18 juin 1945, où Il remit à feu sa Majesté Mohammed V les insignes de compagnon de la Libération. Feu votre père n’écrit-il pas, je le cite :  » à chaque 18 juin, notre cœur en étroite communion de pensée et d’idéal, se joint à tous les Français qui raniment avec ferveur et fierté la flamme du souvenir  » « . Extrait du discours de Jacques Chirac à Rabat le 20 juillet 1995 à l’adresse de Mohammed VI roi du Maroc. Un documentaire d’Ahmed El Maanouni, France, commentaires Alain de Sedouy et Ahmed El Maanouni