08 min •
Ce docu n'a pas de note   En 6 mois, Vian Dakhil est devenue l’icône du peuple Yézidi, la porte-parole de son martyr. Grâce à ses larmes et à ses cris devant le parlement irakien en août dernier, le monde entier a découvert l’existence de cette minorité kurdophone en Irak, qui existe depuis que le monde est monde, mais jugée hérétique par l’Etat islamique. Les infidèles sont donc exécutés, les femmes et les enfants, violés ou vendus sur les marchés à bestiaux de Daech, dans une indifférence quasi générale. Un documentaire de  l’Effet Papillon.