22 min •
En 1966, deux avions américains se sont percutés lors d’un ravitaillement en vol, puis crashés au-dessus de Palomares, en Espagne. L’un de ces avions est un bombardier nucléaire B-52G équipé de quatre bombes atomiques à hydrogène. Sur ces quatre bombes H, une a sombré en mer Méditerranée et trois sont tombées dans la campagne de Palomares. Deux d’entre elles se sont brisées, leurs charges explosives conventionnelles ont explosé et ont contaminé les environs avec 4,5 kilogrammes de plutonium. Les autorités américaines ont, un temps, tenté de dissimuler l’affaire, mais les témoins de l’accident étaient trop nombreux et bientôt citoyens, journalistes et gouvernement espagnol ont fait pression pour que l’affaire soit réglée avec transparence.