54 min •
Ce docu n'a pas de note La crise du logement s’aggrave en France et n’épargne aucune région. Dans son dernier rapport annuel, la fondation Abbé Pierre pointe du doigt une situation alarmante dans la région Rhône-Alpes : 70 000 personnes seraient privées de domicile et seulement une demande sur cinq de logement social serait satisfaite. L’agglomération lyonnaise fait de cette problématique un enjeu majeur et plusieurs initiatives émergent afin de lutter contre ce fléau. Les habitats participatifs fleurissent dans la capitale des Gaules. Ces résidences d’un nouveau genre, permettent à des particuliers de réaliser ensemble une opération immobilière de 5 à 20 logements. Ces personnes élaborent un projet composé d’espaces privés et partagés. Une quinzaine de programmes immobiliers de ce type existent actuellement dans Lyon et sa banlieue. Le coteau de la Chaudanne est l’un d’entre eux. Une vingtaine de personnes sont à l’initiative de cet éco-habitat participatif. Soucieux de s’engager en faveur d’un renouvellement urbain solidaire et écologiquement responsable, le groupe fait l’acquisition en 2011 d’un terrain de 1,3 hectares dans la commune de Grézieu-la-Varenne, à 15 kilomètres de Lyon. Actuellement en cours de réalisation, cet éco-hameau accueillera d’ici 2016 une trentaine de logements construits avec des matériaux écologiques, dont certains seront destinés à des familles défavorisées. A Lyon, certains projets d’habitats participatifs sont déjà sortis de terre. C’est le cas des Choux Lents. Noyau dur de 5 familles, le projet né de l’acquisition d’un ensemble de bâtiments composé d’une maison bourgeoise et d’une grange. Depuis 2011, Olivier, Ludovic, Audrey et les autres réalisent leur rêve d’un habitat écologique et communautaire. Depuis 1 an, la loi ALUR a permis au groupe des Choux Lents d’encadrer juridiquement la structure et de payer moins de charges. Cette idée de vie en collectivité est au coeur du projet Habitat et Humanisme. Depuis la rentrée 2015, l’association développe une expérience de cohabitation unique en France. Dans une résidence du 2ème arrondissement de Lyon, elle permet à des étudiants d’accéder à des logements en colocation à des tarifs très modérés en échange de deux heures par semaine consacrées à un patient en convalescence. L’association vient aussi d’inaugurer un nouveau projet dans le 7ème arrondissement de Lyon. La résidence Passerelle, un bâtiment conçu à partir de containers maritimes recyclés, accueille des familles monoparentales et des jeunes travailleurs. C’est une solution provisoire, les bénéficiaires ont 18 mois pour trouver une alternative pérenne. A Lyon, la problématique du logement est prise en main par les collectivités territoriales. En réhabilitant la vielle zone industrielle de la presqu’île de Lyon, les élus ont choisi de faire sortir de terre le quartier du futur, Confluence. Plus humain, plus écologique, plus agréable à vivre, le lieu donne un nouveau visage à l’habitat. 7000 personnes habitent déjà Confluence labellisé premier quartier durable par WWF en France.