23 min •
Delphine est la maman de 5 enfants et comme 4 000 familles en France aujourd’hui, elle pratique l’instruction en famille (IEF). Avec son mari Eric, elle a fait ce choix éducatif pour ses enfants car elle refuse de les exposer aux angoisses et à la compétition des salles de classe. Pour Delphine l’instruction doit rester informelle et ses enfants apprennent donc ce qu’ils veulent quand ils le veulent. Un système d’éducation pour lequel elle milite activement au sein de sa région. Mais si déscolariser ses enfants est un droit, c’est aussi un choix que Delphine a parfois bien du mal à défendre. Ce qu’elle redoute par dessus tout ? le contrôle des connaissances que lui impose chaque année l’Education nationale.