52 min
20 avril 1999. Eric Harris et Dylan Klebold pénètrent dans le lycée de Columbine à Littleton, Colorado. Tête couverte, mains gantées, manteaux noirs. Les deux adolescents sont armés de pistolets, de fusils à pompe, de carabines et de couteaux de chasse. Une fois entrés, ils tirent. D’abord dans la cafétéria, puis les couloirs et la bibliothèque. La tuerie dure 49 minutes. Quinze morts.\r\nDix ans après, les images du massacre ont conservé toute leur violence, véritables plaie ouverte dans l’inconscient collectif américain. Columbine est l’un des premiers drames scolaires ultra-médiatisés. Toute la journée, les chaînes de télévision et de radio ont diffusé en direct les appels des élèves à leurs familles, les allées et venues des policiers, les visages hébétés des rescapés. La tragédie a inspiré un documentaire (Bowling for Columbine, de Michael Moore, en 2002), un film (Elephant, de Gus van Sant, Palme d’or à Cannes en 2003), et des dizaines de livres