42 min
A la découverte d’une région riche en saveurs et en savoir-faire. Les chemins d’Aquitaine, entre mer et montagne, landes et vignobles…  Une balade qui nous mène de la frontière franco-espagnole, en pays basque, auprès d’un éleveur de pottoks, ces poneys d’altitude aux origines préhistoriques. A Sare, l’un des plus beaux villages du pays Basque, les habitants restent attachés aux traditions, notamment à la pelote et au jeu de rebot ; celui-ci est considéré comme l’une des pratiques les plus nobles de la discipline, et oppose deux équipes de cinq joueurs. Avant de quitter les Pyrénées Atlantiques, petit arrêt à Laressore, lieu d’artisanat réputé où la famille Bergara fabrique depuis le 18e siècle le makhila, le bâton de marche traditionnel des Basques ; chaque exemplaire est unique ! Nous partons ensuite pour le département des Landes où dans la ganaderia de Michel, on élève des vaches en semi-liberté – avec un seul objectif : la course landaise. Au cœur de l’immense forêt gasconne, Nicole nous fait ensuite partager son quotidien dans la ferme de ses aïeux, un airial traditionnel, où elle est retournée vivre il y a quelques années avec son mari. Près de Sauternes, dans le secret des caves du château d’Yquem, Sandrine l’œnologue veille au grain du vin liquoreux le plus célèbre du monde. Après avoir découvert l’étonnante église monolithe du village de Saint-Emilion, nous partons en Dordogne, à Montpon, où l’élevage d’esturgeons de Laurent produit un excellent caviar. Dans le Périgord noir, les jardins suspendus de Marqueyssac sont un chef d’œuvre d’art topiaire, l’art de la taille des végétaux Enfin, notre route se termine sous terre, avec Francis, dans la fabuleuse grotte de Lascaux.