00 min •
Ce docu n'a pas de note Lorsqu’on est dans un fauteuil roulant, se déplacer peut vite devenir un vrai parcours du combattant. Escaliers, cuisine trop petite avec des rangements trop hauts… Aujourd’hui il est possible d’aménager son entreprise afin de le rendre plus accessible et offrir aux personnes à mobilité réduite une vie plus facile et agréable. Voici nos astuces.

Facilité l’accès au lieu de travail

Avoir accès à son lieu de travail semble simple et pourtant ce n’est pas toujours le cas. Entre des escaliers, places de parking ou même une porte à ouvrir… Autant d’obstacles qui rendent votre entreprise difficile d’accès pour les personnes à mobilité réduite. Et pourtant selon la loi, les entreprises doivent offrir accessibilité à n’importe quelle personne. En effet la loi du 11 février prévoit que « tous les établissements recevant du public doivent être tels que toute personne handicapée puisse y accéder, y circuler et y recevoir les informations qui y sont diffusées, dans les parties ouvertes au public ». Concrètement, que faire ? Tout d’abord, pensez à offrir accessibilité dès le parking de votre entreprise. Mettez en place des places dédiées aux véhicules accessibles en fauteuil roulant, n’hésitez pas non plus à informer vos employés d’entreprises tels que Allied Mobility qui offre la location de ces véhicules.

L’aménagement du poste

Avant de commencer toute rénovation, il est important de prendre en compte le handicap de votre salarié ou vos salariés pour pouvoir répondre à ses besoins au mieux. Des bureaux réglables, des sièges ergonomiques mais aussi assez de place dans son bureau pour faire circuler un fauteuil roulant et bien entendu un accès à des toilettes à mobilité réduite. L’aménagement du poste de travail ouvre aussi droit à une aide financière (l’Agefiph) couvrant les frais liés à la transformation du lieu d’activité.

Les heures de travail

Bien entendu, tout dépend du handicap mais il est important d’aménager des horaires adéquats pour vos employés, surtout si le handicap est soudain et ne convient plus aux horaires mis en place précédemment. L’aménagement du temps de travail peut être envisagé par une prescription d’un temps partiel par un médecin ou bien par l’aménagement d’horaires. Aujourd’hui, il est primordial d’offrir les mêmes chances en matière d’emploi pour les personnes handicapées et non handicapées. Il existe de nombreuses aides soutenant les entreprises à embaucher des travailleurs handicapés mais aussi afin d’aménager leurs locaux en fonction.