85 min •
Ce docu n'a pas de note Un saisissant portrait de Benjamin Netanyahou qui montre en archives combien le Premier ministre israélien fut en politique un précurseur, et non un émule, de Donald Trump. Le réalisateur Dan Shadur a choisi de peindre celui qui détient désormais le record de longévité au poste de Premier ministre israélien par le moyen qu’il a toujours privilégié depuis les prémices de sa carrière politique : la télévision. Discours binaires attisant la peur et le ressentiment, anathèmes contre la presse, utilisation précoce des réseaux sociaux pour s’adresser sans intermédiaire à son électorat, programme économique ultralibéral… : uniquement constitué d’archives, pour la plupart inconnues en France, retraçant quarante ans d’histoire, de la fin des années 1970 à aujourd’hui, ce montage éloquent montre combien « Bibi » fut en politique un précurseur. Un certain Donald Trump, qui à la lumière de ces images s’apparente plus à un émule qu’à un modèle, lui doit peut-être beaucoup. Ils ont en tout cas partagé le même « spin doctor », avant de se retrouver au sommet, entre partenaires idéologiques, pour enterrer l’accord conclu par Barack Obama avec l’Iran. Centré sur la relation entre Israël et les États-Unis, où a grandi Netanyahou, et où il a appris les rudiments de la communication politique, ce portrait documentaire retrace aussi, en arrière-plan, l’échec du processus qui fut, avant l’avènement de Bibi, un espoir de paix entre Israéliens et Palestiniens, aujourd’hui totalement oublié. Documentaire de Dan Shadur, disponible jusqu’au 21/01/2020.