52 min •
Ce docu n'a pas de note A Trappes, une des communes les plus pauvres des Yvelines, la paroisse Saint-Georges rayonne par sa vitalité. La diversité est une «aventure de tous les dimanches». On recense plus de 45 nationalités (Portugal, Cap-Vert, Sénégal, Inde, Sri Lanka,…) qui viennent à l’église. Le Père Étienne Guillet, la quarantaine, est curé de la paroisse depuis septembre 2015. Il est épaulé par un jeune vicaire de 30 ans, le Père Olivier Rousseau. Pendant le confinement, ils font preuve de créativité pour garder un lien fort avec les paroissiens : le porte à porte quotidien, l’Evangile du jour dans un groupe WhatsApp pour ceux qui sont connectés, les bouquets de muguet qui ont mobilisées les plus jeunes et les moins jeunes,….mais aussi le panier du Ramadan offert à la communauté musulmane, largement majoritaire dans la ville. Aujourd’hui, le presbytère a retrouvé son fourmillement habituel. Toute l’équipe paroissiale ainsi que les plus jeunes sont heureux de se retrouver dans cette grande famille qui est l’église de Trappes. Même avec la distanciation obligatoire, la joie des retrouvailles se lit sur les visages. Trappes, Documentaire réalisé par Aubin Hellot et Lizette Lemoine.