51 min •
800 000 Soviétiques et 400 000 Allemands trouvent la mort en moins de trois mois à Stalingrad, vaste champ de ruines après la bataille. Hitler veut à tout prix conquérir la ville qui porte le nom de son ennemi. Le 22 novembre 1942, l’agonie a changé de camp. Le maréchal Manstein ne parvient pas à desserrer l’étau de l’Armée rouge. Malgré un pont aérien, Paulus ne reçoit plus les vivres et les munitions dont il a besoin. Hitler veut qu’il se suicide. Au lieu de se donner la mort, le maréchal se rend. Le peuple soviétique tout entier est l’artisan de cette victoire. Le cours de la guerre a changé.