50 min •
A l’occasion du 73ème anniversaire de la Révolution d’octobre, quelques anciens vétérans se sont retrouvés et racontent leur histoire. Tous les six ont commencé à travailler dans l’usine ZIL au même moment. C’est Staline qui a crée cette usine moderne pour doter l’URSS d’une véritable industrie automobile. Entre la révolution d’octobre jusque dans les années 30, Nicolas Kazakov et ses amis Fainsten, Paniounina, Filtzer, Karzov et Sadova ont vécu les premières années de l’euphorie communiste. Ils étaient tous du bon côté et tous, ils refusaient de voir les horreurs commises en leur nom. Au milieu des années 30 tout change radicalement. À présent personne n’est plus à l’abri. Paysans, techniciens et même les membres du parti risquent d’être envoyés au camp. Kazakov et ses amis finissent par se retrouver des deux côtés de la haie barbelée. Il y a ceux qui restent à l’extérieur parmi les « innocents », les autres sont à l’intérieur avec les « coupables ». Mais personne d’entre eux ne sait pourquoi. Enfin, arrive la « Grande Guerre Patriotique » ; cette période se traduit par l’existence de camps toujours plus nombreux, et surtout l’extrême culte de Staline. Les Innocents vont retrouver les coupables après la mort de Staline, en 1953. Innocent ou coupable, aujourd’hui ils se disent tous communistes. Documentaire réalisé par Daniel Leconte.