52 min •
Ce docu n'a pas de note La musique et le destin du compositeur grec Mikis Theodorakis ne sauraient être dissociés des soubresauts de l’histoire de son pays et de celle de l’Europe. Portrait d’une légende de la Grèce moderne, qui vient de disparaître à l’âge de 96 ans. En un peu moins d’une heure, ce documentaire balaie près de soixante-dix ans de création artistique. Un parcours qui s’étend des premières mélodies et cantates liturgiques à la musique de chambre, de la « Sinfonietta » des années 1940 à la « Suite n°1 pour piano et orchestre », des compositions de la période parisienne aux mélodies des années 1960, de l’oratorio « Canto general » à la « Symphonie n°4 », des rhapsodies pour guitare et violoncelle aux opéras.