49 min •
Ce docu n'a pas de note La physicienne Helen Czerski et le biologiste Patrick Aryee explorent le monde sensoriel des animaux, et réalisent combien les capacités des êtres humains sont limitées. Pour ce premier épisode, les deux scientifiques examinent le sens de la vue dans le règne animal. En Amérique du Nord, le loup se fond parfaitement dans le paysage grâce à sa fourrure. Pour éviter ces prédateurs, les caribous utilisent leur vision ultraviolette, qui permet de les repérer dans la neige grâce aux reflets des rayons UV. Les libellules peuvent voir «au ralenti», tandis que faucon pèlerin distingue ses proies à plusieurs kilomètres. Dans les abysses, les animaux utilisent la bioluminescence, et dans les grottes cubaines, le boa attrape ses proies dans le noir : des orifices le long de sa mâchoire lui offrent une vision thermique.