44 min •
Ce docu n'a pas de note

Chaque année à la même époque, dans les entrailles du 13e arrondissement de Paris, une incroyable scène de dévotion. Au son des tambours, des centaines de Français d’origine asiatique accompagnent la statue d’un empereur chinois de l’Antiquité. Pour clore ce rituel ancestral, une dizaine d’hommes porte l’imposante statue à mains nues afin de la ramener à l’intérieur du temple où elle veille habituellement sur la communauté chinoise de Paris. Cette scène qui se déroule dans les parkings souterrains du principal du quartier chinois de Paris, le badaud qui passerait au-dessus au même moment la soupçonneraient pas. Ici vivent des dizaines de milliers de Français d’origine asiatique. Une fois par an, ce lieu habituellement très calme s’éveille pour vivre au rythme des festivités du nouvel an chinois. Des Parisiens médusés découvrent alors de traditions ancestrales, comme la danse du lion, qui annonce le passage à la nouvelle année pour un habitant sur cinq de la planète. De ce temple gigantesque en Chine jusqu’à un Time Square à New York, en passant par la Grand-place de Bruxelles, 1,5 milliards de Chinois célèbrent en ce 1er février la nouvelle année. Un événement dont la date varie chaque année en fonction du calendrier lunaire et dont les festivités s’étendent sur 15 jours. En France, c’est devenu une grande fête populaire dont le défilé haut en couleurs à Paris attire jusqu’à 200 000 spectateurs.

Un documentaire de Creutzer/Renaut.