07 min •
Ce docu n'a pas de note Ses sculptures immersives ont une particularité, elles sont faites de lumière. En 2006, l’artiste allemand invente un logiciel qui permet de mettre la lumière en mouvement et crée l’éclairage cinétique. Le Light art prend alors une nouvelle dimension. Que ce soit avec des ballons lumineux contrôlés depuis son ordinateur ou grâce à des miroirs de différentes tonalités, celui qui, petit, mettait le feu à de la térébenthine veut rendre la lumière et le digital palpables.