48 min •
Dans l’extrême nord de l’Inde, dans l’État du Cachemire, à plus de 5 000 mètres d’altitude, se trouve la région du Ladakh, surnommée «le Petit Tibet». Pour se rendre dans le reste de l’Inde, il existe une liaison aérienne qui fonctionne normalement en été mais qui, durant l’hiver, est aléatoire. La seule route qui descend au Sud, vers Manali et Delhi, en longeant la vallée de l’Indus, est impraticable pendant plus de neuf mois par an. La route passe par des cols vertigineux de l’Himalaya, dont deux culminent à plus de 5 000 mètres d’altitude. C’est l’une des plus hautes routes du monde et aussi l’une des plus dangereuses. À cette altitude, la moindre faiblesse peut être fatale.