47 min •
Ce docu n'a pas de note Cinq fois grand comme la France, troisième pays le plus grand du continent Africain – la République Démocratique du Congo (RDC) est surtout l’un des pays les plus riches en matières premières au monde. On y trouve du Cobalt, essentiellement utilisé dans les téléphones portables et dans l’aéronautique, du cuivre, du zinc, de l’or et des diamants en quantité invraisemblable. Nos cameras ont posé leur regard sur le Katanga, une province situé au sud de la RDC, qui concentre les trois quart des richesses du pays. Nous accompagnons Eugène, un commerçant qui a un camion chargé de marchandises et qui doit partir de Lubumbashi, capitale économique du pays, pour rejoindre sa ville natale, Bukama, à 650 kilomètres plus au Nord. Ici, le train ne marche qu’une fois sur dix; le camion reste le seul moyen pour acheminer les marchandises, car il n’y a pas d’aéroport. Le voyage de Lubumbashi à Bukama dure quatre jours. Au volant : Domingo, le prince de la route, assisté par trois convoyeurs : ils sont accrochés à l’extérieur du camion et ce sont les yeux et les oreilles du chauffeur. Nous les avons accompagnés tout au long de leur expédition, un cauchemar sur des routes totalement impraticables, un remake africain du « salaire de la peur  » avec, pour toile de fond, un pillage organisé des richesses, par trois pays essentiellement : la Chine, L’Inde et les USA. Un documentaire de Christophe Kenck.