51 min •
Ce docu n'a pas de note Comment Kadhafi s’est attaché les services d’un ingénieur spatial allemand pionnier dans l’objectif de lancer des missiles depuis le Sahara. Un documentaire qui dévoile un chapitre méconnu de l’histoire géopolitique récente.  Libye, début des années 1980 : isolé sur la scène internationale, le dictateur libyen Mouammar Kadhafi, qualifié de « chien enragé du Moyen-Orient » par le président Reagan, veut être redouté et rêve de posséder des missiles à longue portée, si possible à capacité nucléaire. L’excentrique leader va alors s’attacher les services de l’ingénieur allemand Lutz Kayser, un visionnaire qui a fondé en 1975 à Stuttgart, quarante ans avant Elon Musk, l’Otrag (Orbital Transport und Raketen AG), la première entreprise spatiale privée. Avec son concept de fusée à bas coût pour le placement en orbite de satellites, ce doux dingue a déjà procédé à des essais, entre réussites partielles et échec médiatisé, dans le Zaïre de Mobutu, avant de renoncer sous la pression des États-Unis et de l’URSS. Quand Kadhafi lui propose de mettre à sa disposition une partie du Sahara, ce pionnier jet-setteur accepte le pacte méphistophélique. Des techniciens allemands en combinaison jaune s’emploient ainsi à assembler des fusées au cœur du désert. Mais après quelques tentatives, les militaires libyens contraignent Kayser à se retirer du projet. Tandis que les tirs de fusées se multiplient, le monde – et Israël en particulier – s’affole, des missiles entre les mains de Kadhafi constituant un risque incalculable pour la sécurité de la région et au-delà.  Folle aventure  Au travers de nombreuses images d’archives inédites, d’éclairages d’experts et de témoignages de première main, dont ceux des techniciens et ingénieurs allemands mobilisés – Lutz Kayser, disparu en 2017, inclus –, ce documentaire retrace pas à pas cette folle aventure tentée par l’imprévisible Kadhafi, et met pour la première fois au jour un épisode de l’histoire géopolitique récente longtemps soumis au plus grand secret. Documentaire d’Oliver Schwehm et Kersten Schüssler disponible jusqu’au 10/01/2022.