49 min •
Le sud de la Birmanie est interdit aux étrangers. C’est le territoire des Karens, une minorité ethnique martyrisée par le pouvoir Birman. Depuis soixante ans, dans cette jungle hostile, la KNLA, l’Armée Nationale de Libération Karen, mène un combat désespéré contre la dictature militaire au pouvoir. Sept mille combattants sous équipés font face à plus de 100 000 soldats birmans. Une lutte inégale, une guerre oubliée de tous. Aucune organisation humanitaire n’est admise dans cette partie de la Birmanie et la police thaïlandaise tente d’empêcher tous ceux qui veulent passer la frontière. Alexandre Dereims et son équipe sont entrés clandestinement en Birmanie pour suivre les combattants karens pendant plusieurs semaines. Ils ont été témoins d’un génocide à huis clos.