25 min •
Ce docu n'a pas de note Sorti en 2010, le film « We Want Sex Equality » de Nigel Cole éclaire un épisode méconnu des luttes sociales anglaises : la grève des couturières de Dagenham qui firent trembler le géant Ford et le gouvernement travailliste. En juin 1968, dans la plus grande usine Ford d’Angleterre, 187 femmes affectées à la couture et à l’assemblage des sièges de voitures se mettent en grève… Le constructeur vient de modifier l’organisation salariale de l’entreprise et l’accord, signé par les syndicats, est désastreux pour les couturières. Celle-ci sont déclassées : malgré leurs compétences, Ford les considère « sans qualification ». Les ouvrières grévistes, qui gagnent 15 % de moins que leurs collègues masculins, exigent une revalorisation de leur salaire et la reconnaissance de leur travail. Le conflit va durer trois semaines… Résistances À travers la collection « D’après une histoire vraie », Philippe Collin (Personne ne bouge !) propose de revenir aux sources d’histoires méconnues, dont le cinéma s’est emparé. Commentaire alerte, montage dynamique, richesse des archives : du combat de l’abbé Pierre, qui renvoie de façon saisissante aux mal-logés du présent, aux luttes des ouvrières de l’automobile de Dagenham, du militant pour les droits des homosexuels Mark Ashton à Lucie Aubrac, les huit épisodes de la collection rappellent, sans effets de manche, que la résistance individuelle peut devenir l’affaire de tous. Documentaire disponible jusqu’au 16/09/2021