07 min •
Ce docu n'a pas de note Tout le monde se sent concerné, même ceux qui peinent à boucler leurs fins de mois. 75 % des ouvriers à revenus modestes déclarent ainsi manger bio régulièrement ou systématiquement. En revanche, les plus défavorisés continuent de s’opposer aux taxes sur l’essence, qui amputent leur pouvoir d’achat. Moins responsables des émissions de CO2 que les personnes plus aisées qui prennent davantage l’avion, les classes populaires en subissent davantage les conséquences. Elles sont deux fois plus nombreuses à déclarer souffrir de problèmes de santé causés par la dégradation de l’environnement. Nouveaux choix de vie  En France et en Allemagne, les 400 000 participants à l’enquête « Il est temps », lancée en mai 2020, ont répondu en ligne à 133 questions, permettant à un collectif de sociologues d’analyser plus de 42 millions de réponses. Cinq thématiques ressortent de cet océan de données : l’émergence d’une écologie populaire, le rôle prépondérant des femmes, le rapport à la viande et à la consommation, les solutions et les visions du futur. Ponctuée d’infographies ludiques, d’images d’archives et d’interviews, cette série d’animation décrit les mutations en cours, laissant émerger de nouveaux choix de vie et mettant fin à bon nombre d’idées reçues. Documentaire disponible jusqu’au 22/02/2021.