En marge de l’exposition que consacre le château de Versailles à Louis XV, dont on célèbre en 2022 le tricentenaire du sacre, ce documentaire met en lumière l’influence des femmes de sa vie sur la passion que le roi vouait aux arts de son temps.

Il est le plus méconnu des Bourbon. Couronné roi de France à 12 ans, le 25 octobre 1722, l’arrière-petit-fils de Louis XIV est entré dans l’histoire sous le nom de Louis XV « le bien-aimé ». Tout au long de son règne, qui s’achève en 1774, il a manifesté son goût pour les sciences, la botanique, la chasse ou l’aménagement des bâtiments. Mais, sous l’impulsion des femmes qui ont partagé son intimité, le monarque a aussi encouragé le développement des arts de son temps. Durant près d’un demi-siècle, par leurs commandes, en mécènes et collectionneuses éclairées, son épouse Marie Leszczynska, ainsi que ses favorites, notamment les quatre sœurs de Mailly-Nesle, puis la marquise de Pompadour et la comtesse Du Barry, ont orienté le goût français, favorisant l’essor et l’élégance baroque du rocaille, puis la naissance du néoclassique épuré, pétri de références à l’Antique. Leur influence a ainsi contribué à porter à son apogée le style Louis XV, incarnation de la créativité du XVIIIe siècle et considéré comme « un moment de perfection de l’art français ».

Rayonnement artistique

Présentées par les conservateurs du château de Versailles, les pièces d’exception (mobilier, œuvres picturales, décorations intérieures&;) réunies sous le règne de Louis XV mettent en lumière le goût et les passions artistiques du monarque. Après Le Versailles secret de Marie-Antoinette, Sylvie Faiveley conjugue dans ce documentaire l’histoire familiale, le destin royal et la vie intime du souverain, éclairant avec un plaisir gourmand le rôle joué par les femmes de son entourage dans le rayonnement artistique de la France.

Documentaire de Sylvie Faiveley disponible jusqu’au 10/01/2023.