27 min •
Ce docu n'a pas de note 12 décembre 1999. Le pétrolier Erika affrété par Total se brise en deux au large de la Bretagne. Le bilan est lourd : 20 000 tonnes de fioul s’échappent en mer et souillent près de 400 km de côtes du Finistère à la Charente-Maritime. A l’époque, les images d’oiseaux mazoutés et de bénévoles déployés sur les plages noircies par le pétrole font l’ouverture des journaux télévisés. Mais au-delà de ces premières images chocs, c’est tout un territoire qui est durablement affecté : les paludiers de Guérande suspendent leur production, les pêcheurs et ostréiculteurs sont gravement affectés, les communes sinistrées redoutent la fin de la manne touristique… D’écologique, la catastrophe devient économique et le maelstrom juridique qui s’en suivra débouchera sur la condamnation de Total après plus d’une décennie de procédures… Comment un tel désastre a-t-il été possible ? Aurait-on pu mieux le gérer ? Comment les pouvoirs publics ont-ils réparé ses effets ? Une nouvelle marée noire de la même envergure pourrait-elle à nouveau avoir lieu ? Quelles sont les leçons tirées de cette catastrophe ? Elus locaux, riverains, témoins de l’époque, leaders économiques, sauveteurs en mer, activistes politiques, ils ont accepté de donner leur version des évènements et leur analyse de l’action publique et de ses manquements. Un documentaire d’Eve Minault, coproduit par Point du Jour et Public Sénat.