52 min •
Au pied de la cordillère des Andes se trouve l’un des déserts les plus arides du globe. Sur ce territoire inhospitalier s’est épanoui il y a mille cinq cents ans l’un des peuples les plus brillants d’Amérique du Sud : les Mochicas, que l’on appelle aussi les Moches. Entre le II e et le VIIIe siècle, ils ont apprivoisé le désert, et y ont édifié d’immenses pyramides d’adobe (briques d’argiles) : des huacas. L’on connaît peu cette civilisation tombée dans l’oubli bien avant la conquête espagnole – pourtant la plus puissante d’Amérique du Sud – mais de récentes découvertes viennent rouvrir le débat sur sa disparition. Contrairement à ce que l’on pensait, les Mochicas n’auraient pas disparu du fait d’un brusque changement climatique, mais à la suite d’une révolution menée contre la théocratie sanguinaire au pouvoir, adepte du sacrifice rituel comme arme politique… Les édifices religieux, rites et cultures auraient ainsi été abandonnés par la population.