17 min •
Ce docu n'a pas de note Ce fut le point de départ du coup de vis sécuritaire du gouvernement cet été. Le week-end du 17 juillet, Saint-Aignan, un paisible village au bord du Cher, a connu une véritable insurrection. Des individus cagoulés, armés de haches et de barres de fer se sont attaqués à la gendarmerie, ont brûlé des voitures et tronçonné des arbres. Une colère déclenchée par la mort d’un jeune gitan, abattu par la gendarmerie au terme d’une course poursuite. Un mois et demi après, « 66 minutes » revient à froid sur ces évènements. Que s’est-il vraiment passé ? Pourquoi cette communauté de gitans installée là-bas depuis des générations n’est-elle pas mieux intégrée? Comment les habitants envisagent l’avenir après les évènements traumatisants de cet été ? Un documentaire de Maëlle Joulin. Productions Tony Comiti.