54 min •
Ce docu n'a pas de note La bataille de Dien Bien Phu soldait la présence française en Indochine. Des milliers de morts au fond d’une cuvette, le corps expéditionnaire battu par les forces Vietminh ! Quelques mois après la chute de Dien Bien Phu, deux généraux se déchirent… ils s’accusent l’un l’autre d’être le responsable de cette défaite… La presse s’empare de l’affaire et attise la querelle. Henri Navarre, commandant en chef en Indochine, exige une commission d’enquête pour contrer René Cogny, commandant des forces du Tonkin. La commission commence ses travaux en avril 1955 sous la présidence du Général Catroux. Les protagonistes de la bataille, à commencer par les généraux Navarre, Cogny et de Castries sont auditionnés ainsi que les colonels et commandants d’unité. Les coups volent bas. A l’issue des auditions, un report est établi… Ses conclusions accablent le Général Cogny, responsable de la conduite de la bataille. Selon la commission, sa faute serait principalement de ne pas avoir aveuglement obéi à son supérieur. L’armée est très pointilleuse sur la question. Ce rapport de la commission d’enquête ne sera jamais divulgué. C’est donc ce rapport secret que le réalisateur a choisi de mettre en scène. Ce film retrace la bataille à travers le prisme des reproches, des torts et des fautes établis par la commission d’enquête. Le rapport secret sert de trame aux témoignages de politiques, présents à Dien Bien Phu avant les combats, mais aussi aux soldats du corps expéditionnaire, premières victimes de cette rivalité entre deux hommes.