Ce docu n'a pas de note Comment transporter un paddle gonflable/vs rigide ?

Si le paddle gonflable a su séduire un grand nombre d’utilisateurs, c’est grâce à sa facilité de transport. C’est ce qui lui a permis de détrôner le paddle rigide. Pour transporter votre équipement, vous pouvez compter sur vos bras, sur un chariot paddle, sur votre voiture ou encore dans un sac. Un grand nombre de solutions s’offrent à vous. 

Transporter votre paddle gonflable dans un sac

Les paddles gonflables sont destinés à ceux qui ne disposent pas de moyen de transport adapté pour transporter leurs planches rigides. En optant pour cet équipement, vous n’avez qu’un seul sac à transporter. Pour profiter de cet avantage, il vous suffit de dégonfler votre paddle, de le ranger et de l’installer dans le sac. Ainsi, vous pouvez le transporter facilement jusqu’au lieu de pratique.

Sachez que ce n’est pas le cas des paddles rigides qui sont fabriqués à partir de bois de qualité. Ces modèles ont besoin de beaucoup de place. Si vous n’avez pas de moyen de transport vous devez les transporter avec un chariot paddle. Avec le paddle gonflable ou l’ISUP, vous aurez la chance de bénéficier d’une praticité exceptionnelle. Sachez que certains sacs sont dotés de roulettes, ce qui vous permet d’améliorer encore plus votre confort.

Transporter votre paddle gonflable en voiture

Il est tout à fait possible de transporter votre paddle gonflable en voiture. Grâce à ce moyen de transport, vous pouvez le transporter gonflé ou dégonflé. Si l’espace dans votre voiture vous le permet, rien ne vous empêche de le transporter gonflé. Pour cela, il vous suffit de le mettre dans votre coffre tout en rabattant les sièges passagers. Cependant, si vous pensez que vous manquez assez de place, essayez de le mettre sur le toit de votre voiture.

Cette solution s’adapte également aux modèles rigides. Elle est tout à fait pratique. Pour se faire, vous avez besoin :

  • De barres transversales
  • De barres en mousse qui s’attachent sur vos barres transversales afin d’éviter que votre SUP ne s’abîme.
  • De sangles d’arrimage pour attacher fermement votre SUP. Deux sangles de plus de 3,5 m suffisent à cette opération.
  • Des amarres d’avant et d’arrière comme un cordon spécial avec des crochets.

Opter pour la sangle de portage

Cette méthode s’adapte parfaitement aux paddles rigides et gonflables. Si vous n’avez pas de chariot paddle, sachez que vous pouvez aussi opter pour l’usage d’une sangle de portage. Cette méthode est faite pour vous, si vous souhaitez vous rendre à pied à votre lieu de session SUP. Grâce à cette méthode, rien ne vous oblige à transporter votre paddle dégonflé. Il vous suffit de le transporter sous le bras jusqu’à l’eau.

Avec la sangle de portage, le paddle devient de plus en plus léger. Vous pouvez le transporter sur votre épaule est le tour est réglé. Vous voilà maintenant prêt à aller à l’eau. Mais, peu importe le modèle de votre paddle, le mieux c’est d’opter pour un chariot paddle. Cet équipement vous permet d’éviter le mal de dos.