24 min •
Ce docu n'a pas de note

Près de 60% de la population est aujourd’hui en situation de précarité alimentaire et environ 20 millions de Brésiliens souffrent cruellement de la faim… Deux fois plus qu’en 2018. Une situation encore exacerbée par l’épidémie de Covid-19 qui a fait plus de 600 000 morts tout en ruinant l’économie.

En deux ans, les prix du riz, de l’huile, des haricots, ont doublé dans les supermarchés du nord de São Paulo. La viande est devenue un produit de luxe. Les pattes de poulet, jusqu’ici destinées aux chiens, se vendent bien. Mais les raisons du retour de la faim sont multiples : le chômage, l’inflation galopante du prix des denrées alimentaires et du gaz, la fragilisation des politiques publiques de lutte contre la faim et enfin, une sécheresse qui fait bondir le prix de l’électricité. Devant la situation alimentaire catastrophique, le président Jair Bolsonaro a peu à peu délaissé son agenda libéral et misé sur les prestations sociales, mais le nombre de miséreux explose. Il est déjà trop tard. La faim est devenue l’enjeu principal de la politique brésilienne et promet d’être un thème phare de la prochaine campagne présidentielle, en octobre 2022. Notre équipe est partie à Sao Paulo et dans le Nordeste à la rencontre de Brésiliens en grande difficulté.

Reportage de Laetitia Rossi disponible jusqu’au 08/02/2025.