Ce docu n'a pas de note Architecte : que faut-il savoir sur ce métier d’avenir ?

Au fil des années, le métier d’architecte attire de plus en plus la convoitise des jeunes. Il offre plusieurs possibilités en matière d’emploi et facilite l’insertion professionnelle. La profession d’architecte vous passionne et vous souhaitez l’embrasser ? Voici l’essentiel à savoir avant de vous y engager.

Architecte : tâches et missions

Dans la plupart des cas, l’architecte est sollicité pour concevoir des plans et coordonner la réalisation des travaux de construction. En amont, il réalise l’étude de faisabilité des projets et s’occupe de leur supervision du début jusqu’à la fin des travaux.

Il veille également à ce que les normes de sécurité et d’ergonomie soient respectées et que le produit final corresponde aux attentes de ses clients. L’architecte peut aussi être mis à contribution dans le cadre de l’aménagement des espaces intérieurs fonctionnels des logements.

Dans ce type de projet, sa mission est de veiller à ce que les aspects liés à l’esthétique et au confort répondent aux standards. Pour venir à bout de l’ensemble de ces tâches et les mener convenablement, l’architecte a besoin de se faire former dans une école d’architecte professionnelle et expérimentée.

Pour cela, si vous rêvez de devenir architecte, l’idéal est de suivre un programme prépa archi afin d’augmenter vos chances de réussir aux concours d’entrée dans les écoles d’architecture.

En effet, la prépa architecte présente des conseils pour intégrer une école d’architecture et permet de bénéficier d’un accompagnement de qualité supérieure depuis la constitution du dossier jusqu’à la préparation de l’entretien oral.

Il est important de rappeler que l’architecte s’occupe parfois du choix des prestataires et des entreprises qui vont intervenir sur le chantier (carreleur, peintre, électricien, décorateur…).

Architecte : qualités et compétences

En plus d’être polyvalent, l’architecte doit être technique et faire constamment preuve de créativité. Sa maitrise du dessin et sa connaissance des logiciels de conception assistés par ordinateur doivent être irréprochables.

En plus de ces facteurs, l’architecte doit avoir une bonne connaissance en histoire de l’architecture et en droit de l’immobilier. De plus, puisqu’il sera amené à collaborer avec plusieurs professionnels, il doit avoir un sens relationnel aigu.

L’architecte a aussi un budget à gérer et un délai à respecter. Pour cela, il doit faire preuve de sérieux afin de se forger une bonne réputation. Il est également appelé à prendre des décisions rapidement et à travailler sous pression.

Pour cette raison, il doit développer un bon sens de la réactivité.

Architecte : formations et rétribution

À la base, l’étudiant qui aspire au métier d’architecte doit détenir un baccalauréat général de la filière scientifique. Il doit par la suite s’inscrire dans une université ou une école supérieure spécialisée en architecture à l’image des ENSA (Écoles Nationales Supérieures d’Architecture) ou des ESA (Écoles Spéciales d’Architecture).

En matière de rétribution, un architecte débutant qui exerce dans une agence peut gagner environ 2000 euros de salaire brut par mois. Lorsque ce dernier acquiert de l’expérience, sa rétribution peut augmenter au fil des années et atteindre les 6000 euros mensuellement.

Lorsqu’il travaille à son compte, un architecte n’a pas une rémunération fixe. Elle varie en fonction de la taille des marchés et des tâches pour lesquelles il est sollicité.