53 min •
Ce docu n'a pas de note

À Gao, ville malienne à la frontière avec l’Algérie, les migrants qui veulent traverser le Sahel croisent ceux qui en reviennent. Le carrefour de destins en sursis.

C’est une ville où se percutent les rêves dorés des uns et les espoirs broyés des autres. À la frontière avec l’Algérie, Gao la malienne sert de point de passage pour les migrants en route vers l’Europe. Camerounais, Congolais, Guinéens, Ivoiriens, Burkinabè… : quand certains se préparent à traverser le Sahel, prêts à tout pour changer de vie, d’autres en reviennent et racontent leur passage en enfer. Tous se croisent à la « Maison du migrant », à la fois point de chute et dernier refuge, hantée par les histoires de groupes armés, de police sans scrupules, de racket ou de tortures. La caméra d’Ousmane Zoromé Samassékou s’immerge dans ce carrefour symbolique où le transit de ceux qui continuent leur route dans le désert, et de ceux qui doivent repartir chez eux, augure surtout d’un avenir bien sombre. Le dernier refuge restitue cet entre-deux existentiel, point de bascule où chacun doute, questionne et tente d’y croire. « Cette mer de sable scellera nos destinées », prophétise un des exilés, tandis que le responsable de la « Maison » tente de dissuader les candidats au départ, en particulier les jeunes femmes. L’instantané poignant d’une Afrique entre détresse et instinct de survie.

Documentaire d’Ousmane Samassékou disponible jusqu’au 26/08/2023.