57 min
Nicolas Kazakov a trois filles: Natasha, Tatiana et Lena. Lui est membre du parti communiste depuis 65 ans. Elles, en revanche, n’y ont jamais adhéré. Autant Kazakov est un fervent militant autant ses filles sont vaccinées contre ce virus « utopie » qui a contaminé des millions de soviets trop crédules. C’est pour nous l’occasion de visiter les années 70 et 80, l’ère de Brejnev, sa corruption, sa nomenclature, ses dissidents et enfin la Perestroïka, période empreinte d’espoirs, annonciatrice du chaos. Les soeurs Kazakov disent leurs espoirs dans les années Gorbatchev qu’elles sont en train de vivre. Tandis que Nicolas croit lui aussi en Gorbatchev, celui qui – d’après lui – devrait redonner vie au vrai communisme. Impossible réconciliation entre la génération des communistes engagés et celle des « enfants de l’utopie », réunis ce jour là en famille. La confrontation éclate à l’occasion de la célébration du 73ème anniversaire – et sans doute le dernier – de la révolution d’octobre. Documentaire réalisé par Daniel Leconte.