30 min
En Thaïlande, des voix s’élèvent pour dénoncer les dérives d’un sport business qui concernerait près de 200 000 enfants boxeurs, devenus de véritables bêtes de foire. Sin Chan a 7 ans et c’est déjà un champion. Dans son village du nord-est de la Thaïlande, il pratique à haute dose la boxe thaï, un art martial traditionnel. Il participe aussi à des combats qui attirent des centaines de spectateurs adultes : on y parie beaucoup d’argent, dans une ambiance survoltée. A Bangkok, la capitale, des matchs d’adolescents attirent les foules dans les stades et sont retransmis à la télévision. Mais donner et recevoir des coups les met en danger. En novembre 2018, Anusha, 13 ans, est mort d’une hémorragie cérébrale à la fin de son 174e combat. Un documentaire de Perrine Bonnet, Olivier Gardette et Benoît Sauvage