07 min
En 1984, le révérend Jesse Jackson fut le premier homme noir à pouvoir se présenter à une primaire américaine pour la présidence. Difficile à croire aujourd’hui, mais cela faisait moins de 20 ans que la ségrégation était abolie aux Etats-Unis : un candidat noir était une révolution. L’élection de Barack Obama en 2008 représente sa plus grande victoire. Aujourd’hui encore, Jesse Jackson lutte pour les droits des noirs : les problèmes sont loin d’être réglés et le racisme est loin d’être banni. Un documentaire de l’Effet Papillon