52 min •
Ce docu n'a pas de note Elles sont 7. Elles sont navigatrices. Ellen MacArthur, Isabelle Autissier, Catherine Chabaud, Cécile Poujol, Maud Fontenoy, Jeanne Grégoire, Raphaëla Legouvello : sur une planche à voile, à la rame ou à la barre d’un trimaran, ces femmes appartiennent à la race des marins. Dans un monde farouchement masculin, elles ont su s’imposer. Certaines ont déjà « bouclé » plusieurs fois le tour du monde alors que d’autres en rêvent… Leurs témoignages sont d’une pertinence et d’un réalisme étonnants. Leurs paroles se complètent, s’imbriquent, s’opposent : il n’y a pas de recette unique pour vivre la mer ! Elles ont toutes connu la peur, ou une sensation qui s’en approche, avec ces moments où l’on ne maîtrise plus rien, où la fatigue laisse la place aux hallucinations… Certaines ont perdu des proches en course, chaviré jusqu’à 17 fois en une seule et même nuit mais elles sont toutes reparties : qu’est-ce qui les pousse toujours à continuer ? La mer, le voyage, la liberté, la nature, la compétition, l’effort, tendre vers ses limites, les dépasser, décider, choisir, réussir, échouer… Alors que l’actualité nous renvoie chaque jour des images moroses et pessimistes, ces navigatrices dépeignent un quotidien fait d’une envie de vivre, d’une euphorie et d’une combativité : un message optimiste, empli de liberté, fait d’actions plus encore que de réflexion. Ce cocktail ouvre la voie à un film très optimiste, un véritable souffle de vie, qui nous plonge dans l’intimité de ces navigatrices, là où se côtoient les rêves, l’évasion et la combativité. Un documentaire de 52 minutes de Samuel Lajus et Michel Ismaël Khelifa