42 min •
La DPJ de l’Estrie n’est pas la première à avoir été pointée du doigt pour la mort d’un enfant qu’elle était censée protéger. Au Saguenay Lac St-Jean en 2016, un petit garçon est mort de ses blessures alors que son cas ait été signalé à la DPJ. Nous avons voulu comprendre si cette tragédie avait changé les choses au Saguenay. Durant deux semaines, matin, midi et soir, nous avons suivi le quotidien de ceux qui travaillent à la DPJ, de ceux qu’elle protège, et de ceux qui la subissent. Nous avons découvert que le choc du drame avait effectivement provoqué des réformes, mais que des outils dysfonctionnels… sont toujours en place. Un documentaire de Pasquale Turbide, Alain Abel.