51 min
En Namibie, les trains sont plutôt rares, seules quelques lignes disparates prennent des voyageurs. Le premier contact avec le pays se fait par la ligne du nord, celle qui mène à Windhoek. C’est dans une réserve, au milieu des animaux sauvages, qu’on prend le train. En Namibie il faut composer avec les éléments et notamment le sable du désert, qui s’infiltre partout. Des brigades spéciales s’occupent 24h / 24 de l’entretien du réseau. Au nord du pays, une ligne de fret, peu empruntée par les voyageurs, part de la ville de Tsumeb pour rejoindre le désert du Kalahari.