51 min •
Ce docu n'a pas de note Dans ce film, la réalisatrice Florida Sadki met en scène deux comédiens qui, en quête d’un personnage de théâtre, partent sur les traces de l’Emir Abd el-Kader, lors de son exil au château de Pau, du 29 avril au 2 novembre 1848. Ce documentaire est aussi assorti des commentaires du directeur National du château Paul Mironneau, de Amhed Bouyerdene et de l’ancien Archevêque d’Alger Henri Teissier, qui évoquent ceux qui ont approché l’Emir au cours de sa captivité à Pau. Leurs propos démontrent que par sa présence charismatique et érudite, Abd el Kader a su inspirer aux habitants de Pau une compassion digne et un attrait respectueux. Les paroles et les silences de l’Emir ont été entendus par la ville : leur rencontre est une belle leçon d’humanisme. Ce documentaire a pour vocation de rendre compte de cette évolution, de cette maturation des rapports entre un homme issu d’ailleurs et un lieu d’histoire, entre des cultures et des langues différentes.