42 min •
La bataille de Verdun du point de vue des soldats français et allemands, via lettres, images rares et reconstitutions. La bataille de Verdun a commencé le 21 février 1916 et s’est achevée le 19 décembre de la même année. Elle a fait quelque 120 000 morts (et 260 000 blessés) côté français, environ 100 000 morts (et 236 000 blessés) côté allemand. Restée dans les mémoires comme « la grande boucherie », elle a coïncidé avec l’arrivée de nouvelles armes qui visaient à faire un maximum de victimes.