07 min •
Ce docu n'a pas de note Prétendument présenté comme un anti-moustique contre la malaria pour protéger la population et les troupes américaines pendant la guerre du Vietnam, le produit utilisé par l’armée américaine se révèle être en fait une véritable arme de guerre chimique. Son nom : l’agent orange. Le produit gangrène toujours aujourd’hui le territoire et la santé de milliers de Vietnamiens. Des milliers d’enfants, depuis quatre générations, naissent handicapés, quand ils survivent à la naissance. Quarante ans après, le gouvernement refuse toujours de reconnaître sa responsabilité. Seuls ses propres soldats exposés à l’agent orange pendant la guerre ont été indemnisés.