48 min •
La tuberculose devait être éradiquée au début des années 80. C’était, à une époque, la conviction de nombreux scientifiques et médecins. Pourtant, 4 500 personnes en meurent encore chaque jour dans le monde. Car, en plus d’avoir été amplifiée par l’épidémie de sida, la tuberculose a changé de visage. Le bacille responsable de l’infection a muté pour devenir plus contagieux, plus difficile à guérir, et totalement insensible aux médicaments de base, utilisés depuis plus de 40 ans.