52 min •
\r\nMac Donald, Quick, Subway mais aussi Cojean, Paul ou encore Cuizines… Le secteur de la restauration rapide compte aujourd’hui 34 000 enseignes, soit trois fois plus qu’il y a dix ans. La restauration rapide est un marché en pleine expansion. La réduction de la pause déjeuner à une demi-heure a vu l’émergence de nombreuses enseignes, qui sont aujourd’hui trois fois plus nombreuses qu’il y a dix ans. Pour une moyenne de 6, 50 euros par repas, les fastfoods et autres sandwicheries permettent de manger vite, le plus souvent debout, une boîte en carton en guise d’assiette. Une véritable jungle, où manger vite et pas cher rime avec rentabilité, pas forcément avec santé. Une petite enquête sur les dessous de ce marché juteux qui vous fera regarder différemment votre part de pizza et sa mozzarella fondante. Le fromage est le plus souvent remplacé par une préparation fromagère aromatisée fabriquée à base de graisse végétale et vendue 15 % moins cher. Un substitut appelé « fromage analogue », qui a le même aspect visuel que le vrai mais dont le calcium a été remplacé par du gras, ce que les fabricants de pizzas ne précisent pas toujours. Et ça n’est guère mieux du côté du traditionnel sandwich au jambon, l’un des plus vendus en France.