52 min •
Un état des lieux du terrorisme d’extrême-droite qui se manifeste en Europe depuis plus de trente ans. Les néo-fascistes italiens furent les premiers à perpétrer des attentats, dont celui de la gare de Bologne en 1980, avec un effroyable bilan : 85 morts et plus  de 200 blessés. En République fédérale d’Allemagne, anciens et néo-nazis s’inspirent des actes terroristes de la Fraction Armée Rouge, et en 1980, un attentat à la Fête de la bière de Munich coûte la vie à 13 personnes. En France, les néonazis se mobilisent au sein de la FANE (Fédération d’action nationale et européenne), animée d’un violent antisémitisme.